Hong Kong CEPA

Les accords avec la Chine 

L’Accord de Partenariat Économique Renforcé –  Closer Economic Partnership Arrangement  (CEPA) – entre Hong-Kong et la Chine continentale a apporté des avantages considérables à la fois aux entreprises commerciales et à l’économie de Hong-Kong dans son ensemble.

Le CEPA est un projet en cours et la libéralisation de dizaines de marchandises et de services a été négociée entre Hong-Kong et la Chine continentale depuis 2004. Après la signature du premier accord CEPA en juin 2003 pour une mise en œuvre en 2004, le Comité Central et les gouvernements de Hong-Kong ont signé plusieurs Suppléments annuels, avec la neuvième phase de mesures de libéralisation CEPA en vertu du Supplément IX  pour être mis en œuvre en janvier 2013. En incluant les mesures prévues dans le Supplément IX, les deux côtés ont jusqu’ici annoncé 338 mesures de libéralisation dans 48 secteurs tertiaires. Le nombre de marchandises sans droits de douane traitement est passé de 273 au 1 er janvier 2003, à plus de 1,600 en 2012 .

Le supplément IX a été signé le 29 juin 2012, par le Secrétaire d’État aux Finances de Hong-Kong, John C Tsang et le Vice-ministre chinois du Commerce, Jiang Yaoping et prévoit un total de 43 libéralisation de services et des mesures de facilitation commerciales et d’investissement, renforce la coopération dans les domaines de la finance, la facilitation du commerce et de l’investissement et promeut également la reconnaissance mutuelle de qualifications professionnelles dans les deux juridictions.

Conformément au Supplément IX, les conditions d’accès au marché seront davantage ouvertes dans 21 secteurs existants, y compris les services juridiques, la comptabilité, la construction, les services médicaux, les services informatiques et liés, le placement et services de fourniture de personnel, l’impression, les télécommunications, l’audiovisuel, la distribution, le secteur bancaire et le tourisme.

En ce qui concerne la coopération financière conformément au nouveau Supplément, le Continent modifiera et améliorera les exigences appropriées pour la cotation d’entreprises étrangères, pour soutenir les entreprises chinoises qui satisfont les exigences de cotation de Hong-Kong à la Bourse de Hong-Kong et créent des conditions favorables pour permettre aux entreprises chinoises, particulièrement les petites et moyennes entreprises, de lever du capital par l’accès direct aux marchés étrangers.

De plus, dans le secteur bancaire et des titres, on permettra maintenant aux banques de Hong-Kong d’offrir des services de gardien quant aux fonds de règlement des clients, des titres et des dépôts de marge sur des opérations à terme; et on permettra aux entreprises de titres de Hong-Kong qui satisfont les exigences de qualification comme aux actionnaires étrangers d’entreprises de titres étrangères-investies et les entreprises de titres Continentales qui satisfont les exigences pour établir des filiales, installer l’investissement de titres de société à capital mixte des entreprises consultatives sur le Continent.

En outre, le gouvernement chinois explorera activement des moyens pour approfondir la coopération entre les marchés d’avenirs de marchandises sur le Continent et à Hong-Kong, baisser les critères d’éligibilité pour les institutions financières de Hong-Kong pour s’appliquer pour le statut d’Investisseur Institutionnel Étranger Qualifié pour faciliter le capital à long terme de Hong-Kong investissant dans les marchés des capitaux du Continent et soutenir  l’installation d’entreprises de gestion de fonds et des institutions financières qualifiées à Hong Kong sur le Continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>